Les Usmistes Oranais à l’échelle internationale

 

Les Usmistes Oranais à l'échelle internationale 

Présentation sommaire par Lahcène BELAHOUCINE

 

Durant toute la période coloniale, le football AFN a atteint un haut niveau comme ce fut prouvé lors de sa 1ère confrontation victorieuse en 1925 à Sète contre l'Equipe de France (2-1) et tant d'autres matches de référence (OM, Red Star, Sochaux, Valence, Elche…)

 

Au sommet de leur gloire, les Usmistes oranais ont affronté les plus grandes formations européennes : les Hongrois de Ferencvaros, les Autrichiens du Rapid de Vienne, les Suédois de Nookoping, les Yougoslaves de Hadjuk Split, sans oublier leur double confrontation contre l'Olympique de Marseille.

 

De plus, les sociétaires de l'USMO étaient presque toujours appelés pour honorer leurs différentes  sélections, à l'instar des capés habitués à ses honneurs tels les pionniers Gnaoui, Daho, Draoua, El Andaloussi, Nafi, jusqu'à la dernière génération des Bendjahène Kuider, Chengou, Fnoun, Kacem, Moussa, Naïr Larbi, Nekkache, Soualmia…en passant par les Benzaoui, Chibani, Firoud Kader, Hamadène, Ouaddah Echeikh, Serradj Ali et tant d'autres sélectionnés.

 

 



13/02/2010
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 25 autres membres